Comment faire financer votre formation « développeur·se blockchain et smart contracts » ? 

Principes généraux et intention

La formation « développeur·se blockchain et smart contracts » a un coût en blended (mixte présentiel et distanciel) de 4 497 € HT et 2 497 € HT pour le 100% en ligne. Ce coût est le reflet des coûts de fonctionnement de la structure, de la création des référentiels pédagogiques et des contenus et de l’animation des journées de formation. 

Nous acceptons également les paiements en bitcoin, en ether et en monero, au taux du cours la journée de votre inscription, et en Ğ1 (la monnaie libre, découvrez ce que c’est) pour 4 497 DUĞ1, (cette monnaie n’étant pas cotée actuellement)

Le coût de la formation peut être payé selon différentes modalités qui sont pensées pour permettre de conjuguer deux impératifs : 

  • permettre à celles et ceux qui le souhaitent d’accéder à la formation, quels que soit leurs moyens
  • permettre d’assurer la stabilité financière de l’école et sa pérennité dans le temps

Nous travaillons avec une série de partenaires pour aider nos apprenants à financer leur formation. Actuellement (1er octobre 2018), les moyens de faire financer la formation « développeur·se blockchain et smart contracts sont les suivants : 

  • Paris Code
  • Pôle Emploi
  • fonds propres

Cette page a pour but de préciser le fonctionnement des différentes modalités de financement. Pour rappel, la formation en présentiel accueille 24 personnes. 

Paris Code

Paris Code est une initiative de la Mairie de Paris qui a pour but de soutenir des formations inclusives dans le numérique, et Alyra a la chance d’avoir obtenu un label Paris Code pour l’année 2019.

Dans ce cadre, nous pouvons offrir 8 places de formation en gratuité complète (sous réserve du cofinancement de pôle emploi) et 4 places en gratuité partielle (reste à charge de 1624 € HT, sous réserve du cofinancement de pôle emploi)

Ces places sont destinées aux publics prioritaires identifiés par Paris Code, et notamment :

  • les personnes qui vivent dans les quartiers politiques de la ville (pour savoir si votre adresse s’y situe)
  • les personnes peu diplômées (décrocheur·se·s) (niveau bac ou moins)
  • les personnes en reconversion de deuxième partie de carrière ( 45 ans +)
  • les personnes aux revenus peu élevés

Ces places sont attribuées en suivant un principe de parité femmes / hommes.

Dans l’hypothèse où nous recevrions plus de candidatures éligibles que de places disponibles, notre équipe pédagogique effectuera une sélection dans les candidatures en se basant sur les dossiers des candidat·e·s et sur d’éventuels entretiens.

Pôle Emploi

Nous travaillons main dans la main avec Pôle Emploi pour construire nos formations. Si vous êtes demandeurs d’emploi, vous êtes éligibles, sous réserve d’acceptation de votre dossier par votre conseiller·ère Pôle Emploi, à l’Aide Individualisée à la Formation (AIF). Cette aide est d’un montant maximum de 1250 € HT (soit 1500 € TTC).

Si vous bénéficiez d’une place de formation au titre de Paris Code, vous devez demander cette aide en cofinancement pour couvrir l’ensemble des coûts de la formation. Nous pouvons vous accompagner dans cette démarche.

Si vous n’en bénéficiez pas, cette aide vous permettra de réduire votre reste à charge.

Le Graal : la promesse d’embauche

Obtenir une promesse d’embauche de la part d’une entreprise facilite grandement l’obtention d’un financement. Deux modalités de financement sont alors ouvertes : via une Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POEI) ou via l’AIRE de la Région Île-de-France. Ces financements couvrent le coût de la formation à 100%.

Une promesse d’embauche est certes un engagement important de la part d’une entreprise, et c’est d’ailleurs pour cette raison que les financeurs soutiennent ce type d’initiatives. Cela dit, vous pouvez rappeler à l’entreprise qu’il ne s’agit pas d’un engagement irrévocable. D’une part, pour être embauchée, la personne doit faire valider auprès du centre de formation (Alyra) l’obtention d’un certain nombre de compétences nécessaires à l’exercice de ses futures missions, et d’autre part, elle doit valider une période d’essai.

Nous pouvons aussi vous accompagner dans cette démarche, n’hésitez pas à demander à ce que l’on vous rappelle.